Bertrand du Guesclin, version A - la source

(B) la source

Cuvelier, Chanson de Bertrand du Guesclin, vers 1380-1385, 786 laisses monorimes d’alexandrins, de longueur inégale. 24346 vers dans l’édition Faucon (1990); 22790 vers dans l’édition Charrière (1839).