Florent et Octavien

notice rédigée par Paolo Di Luca


(A) la prose

- auteur: anonyme

- dédicataire: Jean V, seigneur de Créquy, Canaples et Fressin (1395-1474)

- datation: ante 1er mai 1454 (colophon du ms n. 1)

- Doutrepont 1939, pp. 176-183

- quatre manuscrits:

(1) Bruxelles, KBR, 10387

(2) Chantilly, Mus. Condé, 652

(3) Orléans, BM, 466

(4) Paris, BnF, n.a.fr. 21069

(5) Un cinquième manuscrit (Torino, BNU, L-I-14), sur papier, 465 ff., a été détruit dans l’incendie de cette Bibliothèque en janvier 1904.

- organisation du texte

La mise en prose combine deux sources différentes, la version en alexandrins de Florent et Octavien et le remaniement en alexandrins datant du milieu du XIVe siècle de Florence de Rome. Dans les quatre témoins de la prose les deux textes sont dérimés l’un après l’autre, sans aucune interruption qui signale le changement de la source. Le texte de la prose est articulé en chapitres introduits par des titres-résumés (absents dans le ms d’Orléans, n. 3); il est précédé d’un prologue et s’achève par un colophon. 

 


(B) les sources

1) Florent et Octavien, environ 18500 alexandrins en laisses monorimes (vers 1356); 2) Florence de Rome, 4526 alexandrins en laisses monorimes (milieu du XIVe s.). 

 


(C) histoire de la prose

Florent et Octavien n’a joui d’aucune diffusion ultérieure. 


(D) bibliographie 

(1) Edition en cours par Matthieu Marchal.

(2) bibliographie critique

P. Streve 1884, Die Octavian-Sage, Erlangen, Junge

A.H. Krappe 1939, «Florent et Octavian», in Romania, 65, pp. 359-373

R. Bossuat 1952, «Florent et Octavien, chanson de geste du XIVe siècle», in Romania, 73, pp. 289-331

Woledge 1954-1975, n. 56

R. Bossuat 1964, «Le roi Dagobert, héros de romans du Moyen Age», in Académie des inscriptions et belles-lettres. Comptes rendus, pp. 361-367

Suard 2011, p. 346

M. Marchal 2016, «Voyages et conflits militaires au Proche-Orient dans la mise en prose bourguignonne de Florent et Octavien», in Publication du Centre Européen d’Etudes Bourguignonnes (XIVe- XVIe siècles), 56, pp. 145-159

M. Pérez-Simon 2018, «L’image narratrice dans le roman d’Othovyen», in L’art du récit à la cour de Bourgogne. L’activité de Jean de Wavrin et de son atelier, Paris, Champion, pp. 331-347

R. Brown-Grant 2019, «Fraternité et chevalerie dans la version bourguignonne de Florence de Rome (Chantilly, Bibliothèque du château, ms. 652)», in Tirant, 22, p. 119-144

M. Marchal 2018, «La mise en prose bourguignonne de Florence de Rome. De la chanson de geste à la ‘vraye hystore’», in Le Moyen Français, 83, pp. 175-187

R. Brown-Grant 2019, «Fraternité et chevalerie dans la version bourguignonne de Florence de Rome (Chantilly, Bibliothèque du château, ms. 652)», in Tirant, 22, pp. 119-144

M. Marchal 2019, «Les 'biaux enseignements' d’un père à son fils dans Othovyen. Un miroir de prince en miniature à la cour de Bourgogne», in Le Texte médiéval dans le processus de communication, Paris, Classiques Garnier, pp. 295-306

M. Marchal 2019, «Les récits de bataille dans Le livre des haulx fais et vaillances de l’empereur Othovyen», in Le Moyen Age, CXXV, pp. 37-51  

M. Marchal 2019, «Violence et cruauté dans la mise en prose bourguignonne d’Othovyen», in Bien Dire et Bien aprandre, 34, pp. 61-76  

M. Marchal 2020, «La représentation du passage outre-mer au prisme des romans de chevalerie bourguignons. Le cas d’Othovyen, mise en prose du XVe siècle», in Atlante. Revue d’études romanes, 12, pp. 195-212