Meurvin - histoire

(C) histoire de la prose

 

Au XVIesiècle on connaît une édition de Nicolas Bonfons, Paris, s.d. [1586].

 

Aucune mention dans la Bibliothèque bleue.

- Bibliothèques du XVIIIe siècle

- Le volume de février 1778 de la Bibliothèque Universelle des Romans contient une analyse de Doon de Mayence (pp. 7-70), d’Ogier le Danois (pp. 71-167) et de Meurvin, fils d’Ogier (pp. 168-179).

La «Table alphabétique de la Bibliothèque universelle des romans depuis le premier juillet 1775 jusqu’au premier juillet 1780» (1780) mentionne comme source de l’histoire de Meurvin: «Histoire du preux Meurvin, fils d’Oger le Danois, lequel, par ses prouesses conquist Jerusalem, Babylone & plusieurs autres Royaumes sur les Infideles, imprimée à Paris, chez Bonfous (sic), in-4 sans date; aussi à Paris, 1539, in-4; & 1540, in-8».

- Comte de Tressan, Corps d’extraits de Romans de Chevalerie, II, Paris, Pissot, 1782: le volume regroupe Doolin de Mayence, Huon de Bordeaux et Guérin de Montglave. Le texte est repris dans les Œuvres choisies du comte de Tressan avec figures, VIII (plusieurs éditions: Paris, 1788, Evreux, 1796) et dans les Œuvres du comte de Tressan précédées d’une notice sur sa vie et ses ouvrages par M. Campenon de l’Académie française, III, Paris, 1822.

- traductions anciennes:

The most Famous and renowned Historie, of that woorthie and illustrous Knight Meruine, sonne to that rare and excellent Mirror of Princely prowesse, Oger the Dane, and one of that royall bond of vnmatchable knighthoode, the twelue peeres of France: Wherein is declared, his rare birth, and stranger bringing vp, with his most honorable conquest of Ierusalem, Babilon, and diuers other cities from the pagan infidels: with many other memorable accidents of wonderous consequence. By I. M. Gent. London, R. Blower and Val. Sims, 1612 [traduction anglaise par Gervase Markham, 1586?-1637].