Godefroi de Buillon - la source

(B) la source

Il s’agit des six premières branches du Premier Cycle de la Croisade: Naissance du Chevalier au Cygne, Chevalier au Cygne, Enfances Godefroi et Retour de Cornumarant, Chanson d’Antioche, Chétifs, Chanson de Jérusalem.

Paris, BnF, fr. 12558 [il contient la version «Elioxe», plus ancienne que la version «Beatrix»]; Paris, BnF, fr. 786; Paris, BnF, fr. 795; Paris, BnF, fr. 1621; Paris, BnF, fr. 12569 [ms le plus complet: il contient toutes les branches à partir de «Beatrix»]; Paris, BnF, Arsenal, 3139; Bern, BurgerB, 320; Bern, BurgerB, 627; London, BL, Royal MS-15-E-VI; London, BL, Add. MS-36615.

Le ms BnF, fr. 1621 (daté du milieu du XIIIe siècle) est le plus proche de notre prose, car, partant de la version «Beatrix», il ne présente que les branches contenues dans Godefroi (il s’arrête à la Chanson de Jérusalem). Il faut néanmoins considérer que le cycle a été subdivisé pour les besoins des éditeurs modernes et que les articulations peuvent être différentes suivant les manuscrits: seule la chanson des Chétifs est régulièrement introduite par une miniature ou une grande capitale dans les manuscrits en vers.